Dans mon historique début 2024

Même si c’est parfois compliqué de trouver le temps et la motivation de continuer à écrire ici, j’essaye de m’y tenir. Déjà parce que j’aime compiler tous les trucs cools que j’ai vu/lu/écouté pour les montrer au plus grand nombre de gens possible ; je suis un peu comme les gamin·es qui veulent absolument vous montrer le caillou ou la plume qu’iels viennent de ramasser en balade, ça ne sert à rien d'essayer de fuir, vous n’échapperez pas à l’inventaire complet des trésors de leurs poches !

Mais aussi parce que ça me donne l’impression de faire un peu ma part dans le maintien de l’Internet que j’aime, celui qui est fait par des humain·es pour des humain·es, sans intérêt commercial derrière. Vincent en parlait très bien récemment sur son blog (que je vous invite à aller visiter si l’intégration HTML/CSS et l’accessibilité vous intéressent !).


Et on commence par mon « top 10 », les pépites à ne pas rater si vous n’avez pas le temps de tout lire !

#1

Tatouage – Je suis récemment passée sous les aiguilles de Luna Minoris. Je la savais déjà très talentueuse, mais en plus elle est super gentille, à l’écoute, et on a passé une super séance. J’ai hâte des séances suivantes pour terminer la manche !

Je vous présente donc Sophie Ellis Raptor et sa copine rex qui n’a pas encore de nom 💚

#2

Musée – Si vous êtes à Nantes, je vous recommande très chaudement le Musée Atelier de l’Imprimerie (à côté de la médiathèque Jacques Demy).

Il y a une visite guidée tous les jours (sauf dimanche) à partir de 14h30, par un guide passionné et très drôle. C'est très bien aussi pour les enfants (attention, ça dure ~2h30, ça demande un peu de concentration). Ça coûte 8 € en tarif plein.

#3

Gravure – Les gravures de Rockwell Kent sont absolument magnifiques (via Wrack).

#4

AI – Je suis tombée par hasard sur Garbage In, Garbage out, un court article qui frappe dans le mille :
« Hype aside, large language models aren’t sentient. They are machines that are trying to guess the next word to say based on statistical probability—that’s it. The fact that this ever results in coherent answers to questions is staggering. »

#5

Guitare – Perdue dans les méandres de l’algo YT, je suis tombée sur cette vidéo :

Ben dites, il est pas mauvais le gamin.
(dit la meuf qui n’arrive toujours pas à bien faire sonner son foutu Ré mineur)

Du coup, j’ai écouté un peu ce qu’il fait, et j’aime beaucoup sa version de Ain’t no Sunshine par exemple :

Mais le 🤯 ultime, c'est cette vidéo :

Le passage sur Kashmir vers 1:45, je.

Pour citer un commentaire YT: how am i supposed to look my guitar in the eyes after this

#6

Manuscrit – Grâce à Hellgy, je découvre ce projet génial de manuscrit calligraphié, enluminé, illustré et relié à la main. Le résultat final est magnifique, et c'est très chouette de découvrir les étapes, les erreurs et les apprentissage. Le paragraphe final de l’article me parle beaucoup :
« Je me demande à quoi ressemblerait un monde et des vies où on aurait tous le temps d’explorer de telles possibilités. Ne serait-ce qu’une journée par semaine qu’on pourrait dédier à l’art, au sport, à la communauté. Ne pas devoir entreprendre ce genre de projets en apnée en rognant sur son sommeil, mais en disposant de l’espace-temps et de la sécurité nécessaires à leur réalisation. On pourrait en accomplir beaucoup, de belles et de bonnes choses partagées. »

#7

3,14 – Vous vous êtes déjà demandé ce que donnerait une version non-euclidienne de Doom ? Non ? et bien quelqu’un l’a fait pour vous !

#8

Rennes – J’ai profité de ma venue à la convention de tatouage de Rennes pour visiter un peu, et j’ai adoré, c’est une très jolie ville !

#9

Cross-stitchUne version 1-bit de La Grande Vague de Kanagawa d'Hokusai, en point de croix. Jamais de la vie je n’aurai la patience…

#10

Podcast – Pour les amateurices de podcasts, je recommande chaudement Pagaille, réalisé par Alexandre Héraud et Vincent Decque pour Blast.

C’est mensuel, et c’est chaque fois sur un endroit, loin de Paris, où « il s'est passé quelque chose de fort, soit de perturbant, de dérangeant, d’inacceptable, soit de salutaire, de singulier, de prometteur ».

De l’histoire particulière à la réflexion plus générale, je trouve le ton très juste, et c’est très bien réalisé.


  1. GénérationsMy grandpa was a Nazi. Très beau texte de Bastian Allgeier.
  2. BD – Boulet a sorti une nouvelle note, à l’ancienne, sur son blog, et c’est très drôle !
  3. Cuisine – J’ai testé cette recette de crème brûlée chocolat-earl grey, et je la recommande chaudement !
  4. Musique – Waxx vient de sortir Etincelle, un album de reprises en duo, et celle de Hey There Delilah avec Camelia Jordana est un petit cocon de douceur.
  5. Tracking?utm_source=Why+do+you+care+so+much+bro (source)
  6. Musique – Je n’aime habituellement pas les petites voix fluettes, et j’en ai ras le bol des reprises toutes molles en guitare-voix de chansons énergétiques à la base, mais cette reprise de Dancing Queen est fabuleuse (et celle de Just the two of us est très chouette aussi) :
  7. Racisme« Le client ne souhaite pas recevoir un technicien arabe » chronique du racisme ordinaire chez Streetpress.
  8. DIY – Encore un très chouette projet créatif d'Hellgy, la Boîte à crâne du turfu pour La Lune Mauve
  9. Sciences – J’ai passé 1h fascinée par une vidéo sur la supraconduction. C'est un exposé avec plein d'expériences et une médiatrice très pédagogue (Clémentine Bouyé), c'était au Palais de la Découverte, et ça confirme une fois de plus que la physique ça peut être très chouette quand c'est bien exposé 😊
  10. Musée – De passage à Paris pour voir Tom McRae en concert (c’était génial ♥), j’en ai profité pour faire le tour des musées, avec la Galerie paléolithique et d'anatomie comparée, et la Cité de l'architecture et du patrimoine, que je vous recommande tous les deux ! Si vous voulez un aperçu des musées et mes commentaire rigolos, j'ai fait un thread sur Mastodon.
    Quand ton crush se révèle être un fanboy d’Elon Musk
    Personne bisexuelle tentant de s’asseoir correctement sur une chaise, fig. 1
  11. Environment / Santé publiqueToxic Gaslighting: How 3M Executives Convinced a Scientist the Forever Chemicals She Found in Human Blood Were Safe. Un long read aussi passionnant que déprimant. Je conseille le film Dark Waters mentionné dans l'article, il est très bien. (merci vr !)
  12. Objectivité
    « All journalists are activists. It’s just that neutral journalists are activists for the status quo. »
  13. Illustration – Je suis absolument fan du travail de Johanna Forster, et j’ai eu toutes les difficultés du monde à me retenir d’acheter tous ses prints… À noter, elle met régulièrement en vente des sacs mystères contenant une sélection de prints « b-grade », c’est-à-dire imparfaits (décalage, couleurs mal calibrées, impression mal centrée, etc.), à un prix défiant toute concurrence. J’en ai acheté un, et je n’ai réussi à repérer les soit-disant imperfections que sur un des prints (heureusement, c’est tombé sur l’illustration que j’aime le moins 😅).

    Bref, allez voir sa boutique, mais je ne peux pas être tenue responsable si vous lui achetez une giga-tonne de prints 👀

  14. Oof. – C’est même plus un coup de vieux, c'est un uppercut !
  15. Illustration – Durant mon court passage à Rennes, j’ai rencontré læ fabuleuxe Kiwii Pastek, dont j’aime beaucoup les illustrations. Allez voir son travail !
  16. Geocaching – Pour les gens qui sont dans le Rhône, je découvre le jeu les Gnolus qui a l'air bien sympa. C'est une app gratuite qui propose des chasses aux trésors (53 parcours différents pour l'instant) dans tout le département du Rhône, à la recherche de créatures imaginaires. (via Turbnok)
  17. Urbanisme« No parking, no business » en centre-ville : un mythe à déconstruire. Bon résumé de la situation. Petit rappel complémentaire :
  18. « The Void is experiencing extremely high call volumes right now. Please hold. Your screaming is very important to us. »
  19. Gaston – Tout le génie de Franquin dans cette invention, qu’un bricoleur suisse a décidé de fabriquer pour de vrai :
  20. Police30 000 euros de dette et pas encore 18 ans : quand les amendes forfaitaires facilitent l’arbitraire
  21. Énigmes – Si vous aimez les jeux d'enquêtes, foncez sur The Roottrees are Dead ! Ça se joue gratuitement dans votre navigateur, et le but est de résoudre l'arbre généalogique de la famille Roottrees. Prévoyez de quoi prendre des notes, croyez-moi, vous allez en avoir besoin !
  22. CSS
    « New trolling idea: add random tailwind classes to your code base but never add tailwind. Then when someone tries to copy your style, it turns into garbage. Thanks tailwind! »
  23. Tricot – Je me suis lancée dans un projet tricot qui devrait m’occuper toute l’année, je pense : le « beekeeper’s quilt » 🐝

    C’est une couverture composée d’« hexipuff », c’est-à-dire des petits hexagones remplis de bourre et attachés ensemble par les coins. Ça permet d’écouler tous les petits restes de laine dont on ne sait pas quoi faire, et c’est parfait à tricoter devant un film ou dans les transports 😊

    Je prévois de faire la mienne en arc-en-ciel. Je mets environ 45 minutes par hexipuff, donc si je veux en faire 500, ça devrait me prendre environ 375 h. À dans 5 ans…

  24. Cinéma – Mes coups de cœur depuis le début de l'année :
    • How to have sex (2023) : C’est l’histoire tout à fait ordinaire de 3 adolescentes qui partent en vacances ensemble. On voit la séduction, le manque de confiance en soi, la jalousie et les coups bas ; et puis on voit le garçon qui fait semblant de ne pas comprendre le manque de consentement, on voit celui qui se doute mais préfère ignorer le comportement de son pote.
      C’est tout à fait ordinaire, et c’est glaçant. L’actrice principale est formidable.
    • Adolescentes (2019) : C'est un docu de 2h30 dans lequel on suit 2 ados de Brive-la-gaillarde de leurs 13 à leurs 18 ans. Les deux gamines sont très différentes et viennent de 2 familles très différentes (une plutôt bourge, l’autre pas du tout, avec pas mal de problèmes familiaux), mais sont très amies.
      J’ai vu pas mal de gens faire la comparaison avec Boyhood, vu que le réalisateur les a suivi pendant 5 ans, et ça m’a donné envie de le revoir. C’est assez différent parce que fiction vs docu, mais on retrouve la proximité que permet un tournage aussi long, on les voit évoluer et changer (ou pas), et c’est assez dingue de pouvoir les suivre aussi longtemps. Un peu comme dans le docu Les Bonnes Conditions. En tout cas, je suis impressionnée de voir à quel point le réal a réussi à s’effacer complètement pour capturer autant de choses, tout en restant discret quand il le fallait. C’était très bien.
      Juste, parce qu’on ne s’y attend absolument pas : le tournage a eu lieu entre 2013 et 2018, et au moment de l’attentat de Charlie Hebdo et de l’hyper casher, puis de celui au Bataclan, on voit des images des JT de l’époque. Ça arrive d’un coup, et c’est des images assez violentes, même si ça ne dure pas longtemps.
    • Civil War (2024) : Très bonne surprise. J’ai beaucoup aimé le fait qu’on soit direct dans le film, on ne commence pas par un écran noir et un carton du genre USA, 20xx, il s’est passé ça ça et ça. On comprend la situation au fur et à mesure du film sans qu’elle nous soit expliquée et sans qu’on soit pris par la main. Tout le cast est très bon, j’étais tenue en haleine tout le long du film, ça me donne vraiment envie de regarder le reste du taf d’Alex Garland.
    • All of us strangers (2023) : Je suis allée voir ce film sans trop savoir à quoi m’attendre, attirée par le cast (Andrew Scott 👀), et par le fait que ce soit du même réal que Weekend et la série Looking que j’avais beaucoup aimé à sa sortie. J’avais assez peur d’être déçue, parce que le fantastique c’est vraiment pas ma came en général (au sens premier, l’intrusion du surnaturel dans le réel), mais j’ai pris une bonne claque. Andrew Scott et Paul Mescal sont extraordinaires, Claire Foy est très bien aussi. J’ai pas envie d’en dire trop pour ne pas gâcher le film, mais vraiment, je le recommande.
    • Joyland (2022) : Je viens de regarder (enfin) Joyland, et c’était très très bien. Je crois que c’est le premier film pakistanais que je vois, et d’un côté, j’ai envie de lister les critères objectifs qui en font un bon film comme le fait que les acteurices sont très bons, surtout les 3 principaux, c’est très beau, y’a de belles couleurs, et des plans que je ne vais pas oublier avant un moment. Mais en vrai, Joyland m’a surtout retourné les tripes. Une critique sur Letterbox dit Joyland is a devastating tale where almost everyone is guilty, but no one, in particular, is to blame. et je ne pourrais pas mieux le résumer. C’est pas du tout facile, mais je vous le recommande vraiment
    • Àma Gloria (2023) : TRÉBO/10. C’est l’histoire de Cléo, 6 ans, et Gloria, sa nounou depuis qu’elle est toute petite, quand Gloria doit rentrer au Cap Vert, et qu’elles doivent se séparer. C’est doux, c’est triste, c’était très bien. C’est Cléo de 5 à 7 ans 🤓
    • The Greatest Night in Pop (2024) : Docu sympa et doulinant de bons sentiments sur l’enregistrement de We are the World. Rien que pour voir Bob Dylan regretter tous ses choix de vie pendant 1h30, SAVO. Et pour la tête de Lionel Ritchie quand Stevie Wonder propose (à 2h du mat’) d’ajouter un couplet en Swahili, ce qui fait ragequit un chanteur de country dont j’ai pas retenu le nom, avant que quelqu’un explique à Stevie Wonder qu’on ne parle pas le Swahili en Ethiopie 😂
      Franchement, c’était cool à regarder, c’est vraiment improbable de voir tout ce monde dans la même pièce. Et je ne savais pas du tout qu’ils avaient écrit la chanson en moins d’une semaine et tout enregistré en une seule nuit (après avoir présenté / participé aux VMA, donc avec déjà une bonne journée de taf dans les pattes).
    • Et je termine par deux mentions spéciales, la première pour Virginie Effira, que j’ai vu récemment dans des films de qualité assez variable (Rien à perdre (2023), pas mal du tout, L’Amour et les forêts (2023), très mauvais), mais où elle est toujours impeccable. Je dois avouer que la timeline où elle est une des meilleures actrices dramatiques francophones, je ne l’avais pas vu venir. Et une mention pour Julien de Saint Jean que j’ai découvert par hasard dans 2 films le même jour, Le Paradis (touchant mais oubliable, vaut surtout pour les deux acteurs principaux) et Arrête avec tes mensonges (j’avais adoré le livre il y a quelques années, le film n’est pas au niveau). Il crève l’écran dans les deux, il a un potentiel dingue, j’espère qu’il aura la carrière qui va avec. Il joue dans l’adaptation du comte de Monte Christo qui sort en fin d’année, je vais totalement aller voir ça.
  25. Animation – Et on termine sur ce court-métrage animé hongrois de 1974, deux minutes de virtuosité absolue :

Images en vrac

Les petits plaisirs

Mon nouveau tatouage ♥ Le concert de Tom McRae ♥ la saison des cerises ♥ Sophie Ellis Raptor ♥ bouquiner avec un thé bouillant ♥ Le live at the Capital Centre des Eagles en mars 77 ♥ Ma T-rex ♥ MK ♥ Le long WE à Londres avec les copaines ♥ Je vous ai parlé de mon nouveau tatouage ? ♥ Mon rewatch de The Americans ♥ La grenadine ♥ Visiter des musées ♥ Goodbye Lucille #1