Cette semaine, du cinéma, de l’écologie et du design !

The one thing that bothered me about « Finding Dory »

Gerald Finding Dory

Article court mais intéressant. Attention, légers spoilers.

Le retour de la consigne

consigne

J’essaye, depuis presque un an, de réduire au maximum mes déchets. Sans aller jusqu’à réduire mes déchets annuels à un bocal (c’est le cas de Bea Johnson, pour une famille de 4 personnes !), je privilégie les emballages en verre à ceux en plastique… Mais ça serait beaucoup plus utile avec une consigne qu’avec le recyclage 😉

Et tant qu’on est dans l’écologie, Le Chili produit tant d’énergie solaire qu’il la distribue gratuitement

Attrapez-les tous !

Vous vous êtes déjà demandé d’où viennent les noms des Pokémons ? Cet article vous les explique tous 😉

« moi j’m’en fous, j’aime pas le Nutella ! »

Quand on commence à parler d’huile de palme et surtout de l’éviter, pas mal de gens sont d’accord avec le principe mais ne se sentent pas concernés. Bah oui, à part le Nutella qui commence à être (salement) connu pour son utilisation de l’huile de palme, il est dur de se rendre compte du nombre de choses que nous mangeons tous les jours qui en contiennent.

Sans mon végétalisme qui me pousse à lire en détail les étiquettes de tous les nouveaux produits qui me tombent sous la main, je ne me serai pas rendu compte de l’ampleur des dégâts. Je n’ai par exemple pas réussi pour le moment à trouver de margarine sans huile de palme. Je connais plusieurs marques disponibles aux US, mais pas en France. Et je ne parle pas des gâteaux, des tartinades et autres produits vegan / bio hors de prix mais contenant la fameuse huile…

Pour information, voici une liste non exhaustive.

Je ne veux pas donner de leçons (surtout que je n’ai pas complètement écarté l’huile de palme de mon alimentation, pour le moment en tout cas), juste attirer l’attention sur le nombre de produits en contenant sans qu’on s’en doute 🙂

Et pour compléter, une interview intéressante : «Partout, au restaurant ou dans votre magasin, demandez des produits sans huile de palme».

La responsabilité des designers

Il y a quelques jours, @mariejulien a poussé une gueulante sur Twitter (oui, la dernière gueulante dont je parlais c’était déjà lui 🙂 ) :

À lire en entier ici

Ça m’a permis de découvrir la conf’ « How designers destroyed the World » de Mike Monteiro, qui est super intéressante :

Bonne lecture 😉