​ ​

Après une année plutôt consacrée aux séries, j'ai bien l'intention de me rattraper en 2020 côté ciné. Et entre les séances en salle et les filmographies complètes de réalisateurices, je compte bien continuer à regarder mes films favoris en boucle :)


2020

Les Frères Sisters

(The Sisters Brothers)

Jacques Audiard, 2018

Pas accroché du tout, je retenterai à l'occasion.

Harry Potter et les Reliques de la Mort : 2ème partie

(Harry Potter and the Deathly Hallows : Part 2)

David Yates, 2011

Harry Potter et les Reliques de la Mort : 1ère partie

(Harry Potter and the Deathly Hallows : Part 1)

David Yates, 2010

Harry Potter et le Prince de sang-mêlé

(Harry Potter and the Half-Blood Prince)

David Yates, 2009

Harry Potter et l'Ordre du phénix

(Harry Potter and the Order of the Phoenix)

David Yates, 2007

Harry Potter et la Coupe de feu

(Harry Potter and the Goblet of Fire)

Mike Newell, 2005

Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban

(Harry Potter and the Prisoner of Azkaban)

Alfonso Cuarón, 2004

Harry Potter et la Chambre des secrets

(Harry Potter and the Chamber of Secrets)

Chris Columbus, 2002

Harry Potter à l'école des sorciers

(Harry Potter and the Philosopher's Stone)

Chris Columbus, 2001

True Lies

James Cameron, 1994

L'Arme fatale 2

(Lethal Weapon 2)

Richard Donner, 1989

L'Arme fatale

(Lethal Weapon)

Richard Donner, 1987

L'Arme fatale 3

(Lethal Weapon 3)

Richard Donner, 1992

Moonlight

Barry Jenkins, 2016

Moonlight m'a fait le même effet aujourd'hui qu'à sa sortie : il m'a terrassée.

À Couteaux Tirés

(Knives Out)

Rian Johnson, 2019

Star Wars : Les Derniers Jedi

(Star Wars: Episode VIII - The Last Jedi)

Rian Johnson, 2017

Star Wars, épisode VII : Le Réveil de la Force

(Star Wars: Episode VII – The Force Awakens)

J. J. Abrams, 2015

Star Wars, épisode IX : L’Ascension de Skywalker

(Star Wars: Episode IX – The Rise of Skywalker)

J. J. Abrams, 2019

American History X

Tony Kaye, 1998

Il était temps

(About Time)

Richard Curtis, 2013

Charlie's Angels

Elizabeth Banks, 2019

Jumanji : Bienvenue dans la jungle

(Jumanji: Welcome to the Jungle)

Jake Kasdan, 2017

Jumanji: Next Level

(Jumanji: The Next Level)

Jake Kasdan, 2019

Dark Waters

Todd Haynes, 2019

Je suis très cliente de ce genre de films, et il remplit son contrat. Mark Ruffalo est très bien. À ne pas regarder si vous ne voulez pas être encore plus vénère contre le capitalisme.

En avant

(Onward)

Dan Scanlon, 2020

Plutôt sympa

Tous nos jours parfaits

(All the bright places)

Brett Haley, 2020

C'est super glauque, le personnage principal est un énorme creep avec des comportements de connard manipulateur, et les pb de santé mentale sont traités n'importe comment.

La Revanche d'une blonde

(Legally blonde)

Robert Luketic, 2001

L'Homme qui murmurait à l'oreille des chevaux

(The Horse Whisperer)

Robert Redford, 1998

La leçon de piano

(The Piano)

Jane Campion, 1993

Jurassic Park

Steven Spielberg, 1993

Toujours aussi cool <3

Deadpool 2

David Leitch, 2018

Fantastic Mr. Fox

Wes Anderson, 2009

Portrait de la jeune fille en feu

Celine Sciamma, 2019

Férocement beau.

Plein soleil

René Clément, 1960

La photo est superbe, toute la séquence sur le bateau est très bien, pour le reste je suis moins convaincue.

Parasite

(Gisaengchung, 기생충)

Bong Joon-ho, 2019

Énorme coup de cœur

Last Christmas

Paul Feig, 2019

Emilia Clarke a du charisme à revendre, mais c'est franchement compliqué de continuer à avoir de l'empathie pour son personnage après la scène où elle out sa sœur à un repas de famille. Surtout que c'est montré comme "pas si grave", vu la fin. Globalement, je n'ai pas particulièrement apprécié l'histoire, je la trouve assez glauque.

Abominable

Jill Culton, Todd Wilderman, 2019

Gags lourdingues, histoire vue et revue, aucun intérêt. Sans parler des aspects politiques qui ont été soulevés (notamment la fameuse carte avec la “nine-dash line”)

Veronica Mars

Rob Thomas, 2014

J'ai dévoré les 3 premières saisons, forcément j'ai enchaîné sur le film !

Esprits rebelles

(Dangerous Minds)

John N. Smith, 1995

Ça reste un des pires exemples de white saviour du cinéma et c'est cliché jusqu'au bout des ongles, mais j'ai une tendresse infinie pour ce film. Ah, et j'ai envie de leur piquer 90% de leurs fringues.

La Vie scolaire

Grand Corps Malade, Mehdi Idir, 2019

Je n'en attendais rien, j'ai été agréablement surprise. Comme tous les films sur des « ados à problèmes » il y a un côté complexe du sauveur un peu lourdingue, mais il est plutôt mieux que la moyenne. Joli clin d’œil à Dangerous Minds à la fin !

Un Flic

Jean-Pierre Melville, 1972

J'ai très envie de découvrir la filmo de Melville, mais Delon en flic + Deneuve, c'est trop me demander.

Sexe intentions

(Cruel Intentions)

Roger Kumble, 1999

Wedding Nightmare

(Ready or not)

Matt Bettinelli-Olpin, Tyler Gillett, 2019

Sans surprise, c'était nul :P

Quand Harry rencontre Sally

(When Harry Met Sally)

Rob Reiner, 1989

2019

Warrior Women

Christina D. King, Elizabeth Castle, 2019

Très bon docu : https://simonae.fr/sciences-culture/cinema-series-spectacles-vivants/warrior-women-lactivisme-amerindien-de-wounded-knee-a-standing-rock/

Vacances romaines

(Roman Holiday)

William Wyler, 1953

Tendre voyou

Jean Becker, 1966

Trop lourdingue à mon goût, pas fini.

L'Homme de Rio

Philippe De Broca, 1963

Les Morfalous

Henri Verneuil, 1984

Tout en finesse !

Toy Story 4

Josh Cooley, 2019

J'étais super sceptique à la sortie de Toy Story 3, et j'avais adoré (et chialé, soyons honnêtes)J'étais encore plus sceptique à la sortie de celui-ci, et... j'ai adoré. Et re-chialé. <3

Avengers: Endgame

Anthony Russo, Joe Russo, 2019

Wild Rose

Tom Harper, 2019

Spider-Man: Far From Home

Jon Watts, 2019

Avengers: Infinity war

Anthony Russo, Joe Russo, 2018

Ant-man et la guêpe

(Ant-man and the wasp)

Peyton Reed, 2018

Thor : Ragnarok

(Thor: Ragnarok)

Taika Waititi, 2017

Fun !

Atlantique

Mati Diop, 2019

Joli film, l'actrice principale est incroyable. Séance un peu gâchée par les deux nanas à côté de moi qui ont commenté *tout* le film a voix haute...

Doctor Strange

Scott Derrickson, 2016

Les Gardiens de la galaxie vol. 2

(Guardians of the Galaxy : vol. 2)

James Gunn, 2017

Spider-man: Homecoming

Jon Watts, 2017

Fun

Black Panther

Ryan Coogler, 2018

Captain America : Civil War

(Captain America: Civil War)

Anthony Russo, Joe Russo, 2016

Ant-Man

Peyton Reed, 2015

Avengers : L'Ère d'Ultron

(Avengers: Age of Ultron)

Joss Whedon, 2015

Les Gardiens de la galaxie

(Guardians of the Galaxy)

James Gunn, 2014

Captain America : Le soldat de l'hiver

(Captain America: The Winter Soldier)

Anthony Russo, Joe Russo, 2014

Mouais, le premier est sympa, mais là j'ai trouvé ça long, incohérent et sans grand intérêt

Thor : le monde des ténèbres

(Thor: The Dark World)

Alan Taylor, 2013

Iron Man 3

Shane Black, 2013

Avengers

(The Avengers)

Joss Whedon, 2012

L'Incroyable Hulk

(The Incredible Hulk)

Louis Leterrier, 2008

Thor

Kenneth Branagh, 2011

Fond Sonore

Iron Man 2

Jon Favreau, 2010

Iron Man

Jon Favreau, 2008

Portrait de la jeune fille en feu

Celine Sciamma, 2019

Férocement beau.

Captain Marvel

Ryan Fleck, Anna Boden, 2019

Je sature complètement des films de super-héros, mais c'est franchement cool de voir enfin une super-héroïne ! Et puis Brie Larson <3

Si Beale Street pouvait parler

(If Beale Street Could Talk)

Barry Jenkins, 2018

Captain America : First Avenger

(Captain America: The First Avenger)

Joe Johnston, 2011

Lolita malgré moi 2

(Mean Girls 2)

Melanie Mayron, 2011

Autant j'adore le premier, autant là il n'y a absolument rien à sauver, même en laissant de côté tout sens critique.

Border

Ali Abbasi, 2018

Absolument pas ma came, j'ai tenu 20 minutes.

Razzia sur la Chnouf

Henri Decoin, 1954

Yesterday

Danny Boyle, 2019

Rien ne va. Le personnage principal est antipathique, l'acteur a le charisme d'une huître, les reprises des Beatles sont molles, lisses et sans intérêt ; et surtout l'histoire est chiante. Même Ed Sheeran a réussi à me gonfler. Le film abuse de tous les clichés du moment, on retrouve les mêmes vannes, les mêmes effets de répétition, les mêmes personnages secondaires que partout ailleurs. Il vient de sortir et je trouve qu'il a déjà mal vieilli. Je n'ai même pas réussi à me motiver à le finir.

James Bond 007 contre Dr. No

(Dr. No)

Terence Young, 1962

Bons baisers de Russie

(From Russia with love)

Terence Young, 1963

Le Roi lion

(The Lion King)

Jon Favreau, 2019

Mon frère étant le plus grand fan vivant du Roi Lion, j'ai accepté de l'accompagner voir le remake. Je n'en attendais rien et j'ai quand même été déçue. C'est à 80% repris plan par plan, mais les dialogues expliquent et explicitent beaucoup plus de choses qui se comprenaient très bien dans l'original. J'ai eu l'impression d'être prise pour une conne pendant la moitié du film. J'aimerai bien savoir pourquoi avoir "aseptisé" la scène de la chanson "soyez prêtes". L'imagerie nazie aurait pu vexer trop de monde ? Pour "je voudrai déjà être roi", on perd complètement le côté complètement grandiose de la chanson avec la pyramide d'animaux et tout, c'est presque chiant :/ Et je ne comprend vraiment pas pourquoi montrer ce que donne la terre des lions dirigée par Scar *avant* le retour de Simba. Ça enlève tout l'impact du plan où il découvre que c'est dévasté. Je pense que c'est pour bien nous faire comprendre que Scar ne dirige pas bien (no shit) Et pour qu'on voit Nala adulte avant qu'elle aille chercher Simba, histoire d'être sûrs qu'on la reconnaisse bien de suite. Bref, j'étais pas convaincue de l'intérêt au départ, mais par le pouvoir de Beyoncé et de mon petit frère, j'ai laissé sa chance au film. Gagnez 2h et revoyez l'original (ou autre chose :p)

Falling Inn Love

Roger Kumble, 2019

C'est pas de vraies vacances chez mes parents sans romcom ou film de Noël débile !

Midsommar

Ari Aster, 2019

Wow.

Le Cerveau

Gérard Oury, 1969

J'avais adoré étant gamine, là je trouve ça "un peu" lourdingue...

Atlantide, l'empire perdu

(Atlantis, the lost empire)

Kirk Wise, Gary Trousdale, 2001

C'est mou, c'est chiant, tout est vu et revu. Aucun intérêt.

La Planète au trésor : Un nouvel univers

(Treasure Planet)

John Musker, Ron Clements, 2002

Plutôt sympa, le morphblobtruc est cute !

Pokémon : Détective Pikachu

(Pokémon: Detective Pikachu)

Rob Letterman, 2019

Très fun. Beaucoup mieux que ce à quoi je m'attendais :)

Sugar Man

(Searching for Sugar Man)

Malik Bendjelloul, 2012

Le Guignolo

Georges Lautner, 1980

Pas mon Bebel préféré

La petite voleuse

Claude Miller, 1988

Je vais avoir « La meilleure façon de marcher » en tête jusqu'à la fin des temps

Alita: Battle Angel

Robert Rodriguez, 2019

Le film est assez moyen, mais j'ai très envie de lire Gunnm maintenant !

Everything, everything

Stella Meghie, 2017

J'aime beaucoup Amandla Steinberg, mais jpp des teens dramas inspirational porn avec des ados malades sur le point de mourir.

Les Veuves

(Widows)

Steve McQueen, 2018

Le casting est au poil, mais j'ai pas accroché plus que ça. Je crois que j'ai eu ma dose de femmes qui se lancent dans du deal / des braquages à la mort de leurs maris.

La Nuit des morts-vivants

(The Night of the Living Dead)

George A. Romero, 1968

« They're coming to get you, Barbara! »

Thunder Road

Jim Cummings, 2018

Très bonne surprise, très touchant et extrêmement bien joué. Jim Cummings est clairement à surveiller.

Hellboy

Neil Marshall, 2017

J'étais déjà pas convaincue, la voix off de l'intro m'a suffit pour rage quit.

Hellboy II : Les Légions d'or maudites

(Hellboy II : The Golden Army)

Guillermo del Toro, 2008

Hellboy

Guillermo del Toro, 2004

Fenêtre sur cour

(Rear window)

Alfred Hitchcock, 1954

Man on Fire

Tony Scott, 2004

Mandarines

(მანდარინები, Mandariinid)

Zaza Urushadze, 2013

On me l'a survendu, je me fais chier comme un rat mort, je retenterai peut-être.

Sur la route de Madison

(The Bridges of Madison County)

Clint Eastwood, 1995

Shazam!

David F. Sandberg, 2019

Les Girls

George Cukor, 1958

Week-end à Zuydcoote

Henri Verneuil, 1964

Coup de tête

Jean-Jacques Annaud, 1979

À deux mètres de toi

(Five feet apart)

Justin Baldoni, 2019

La Classe Américaine, le grand détournement

Michel Hazanavicius, Dominique Mezerette, 1993

Enfin vu dans de bonnes conditions (les meilleures possibles, soyons honnête), et c'était génial <3

Le Poulpe

Gillaume Nicloux, 1998

J'ai pas vraiment accroché, c'est pas un type d'histoire et d'humour qui me parle vraiment ¯\_(ツ)_/¯ Mais c'était rigolo de voir Yann dans un petit rôle :D

American Movie

Chris Smith, 1999

La Folle Journée de Ferris Bueller

(Ferris Bueller's Day Off)

John Hughes, 1986

Gros coup de cœur pour ce film d'ouverture de la colo Panic X Chroma ! John Hughes pose les bases du teen movie avec un sens du rythme assez dingue.

Le garde du corps

(Yōjimbō, 用心棒)

Akira Kurosawa, 1961

Le Jour de la bête

(El día de la bestia)

Alex de la Iglesia, 1995

Evil Dead 2

(Evil Dead 2: Dead by Dawn)

Sam Raimi, 1987

Pour une poignée de dollars

(Per un pugno di dollari)

Sergio Leone, 1964

Le Salaire de la peur

Henri-Georges Clouzot, 1953

Je suis *tellement* contente de l'avoir découvert en salle ! J'avais déjà adoré Les Diaboliques, je vais me pencher sur le reste de ses films <3

Achoura

Talal Selhami, 2019

Jeu d'enfant

(Child's play)

Tom Holland, 1988

L'aventure c'est l'aventure

Claude Lelouch, 1972

Massacre à la tronçonneuse

(The Texas Chainsaw Massacre)

Tobe Hooper, 1974

Absolument pas accroché, je devais pas être d'humeur, je retenterai une autre fois

Les Tortues ninja

(Teenage Mutant Ninja Turtles)

Steve Barron, 1990

L'invasion des profanateurs de sépultures

(Invasion of the Body Snatchers)

Don Siegel, 1956

Le Voleur

Louis Malle, 1967

Les aventuriers

Robert Enrico, 1967

Dernier domicile connu

José Giovanni, 1970

Marlène Jobert est parfaite dans le rôle

Dernier Recours

(Last Man Standing)

Walter Hill, 1996

Le Magnifique

Philippe De Broca, 1973

Et on termine cette insomnie avec un petit Bébel de derrière les fagots, tout en finesse et en délicatesse :)

Tina

(What's love got to do with it)

Brian Gibson, 1993

Sans surprise, Angela Bassett est parfaite dans le rôle de Tina Turner. Pour le reste, c'est un biopic plutôt moyen. Attention, gros TW violence conjugale. Je m'y attendais, forcément, mais c'est vraiment dur à voir.

Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre

Alain Chabat, 2002

Cabaret

Bob Fosse, 1972

Potins de femmes

(Steel Magnolias)

Herbert Ross, 1989

Cruise

Robert D. Siegel, 2018

Romcom basique, aussitôt vue, aussitôt oubliée. Il faut dire que les acteurs ont le charisme d'une paire de moule, ça n'aide pas.

Speed

Jan De Bont, 1994

L'Associé du diable

(The Devil's Advocate)

Taylor Hackford, 1997

Notorious BIG

(Notorious)

George Tillman Jr, 2009

Rise and fall super classique. Je ne connais pas assez sa vie et sa carrière pour savoir à quel point c'est fidèle, mais ça n'a pas grand intérêt.

Les Misérables

Robert Hossein, 1982

Lino Ventura était vraiment un acteur formidable.

Série Noire

Alain Corneau, 1979

Patrick Dewaere est formidable, et ce film me met toujours autant mal à l'aise.

The Ward : L'Hôpital de la terreur

(The Ward)

John Carpenter, 2011

Superman 2

(Superman II : The Adventure Continues)

Richard Lester, Richard Donner, 1980

Moins accroché que le premier :/

Vampires

John Carpenter, 1998

Ghosts of Mars

John Carpenter, 2001

Sister Act, Acte 2

(Sister Act 2 : Back in the Habit)

Bill Duke, 1993

Sister Act

Emile Ardolino, 1992

... Quelques années après avoir capté que la mère supérieure est jouée par Maggie « McGonagall » Smith, je viens enfin de réaliser sur Vince LaRocca est joué par Harvey Keitel x) x) x) On va tenter d'oublier la connasse du rôle principal, en revanche...

Los Angeles 2013

(Escape from L.A.)

John Carpenter, 1996

L'Antre de la folie

(In the Mouth of Madness)

John Carpenter, 1995

Très bien, même si j'ai l'impression de passer à côté d'une bonne partie du film vu que je ne connais pas bien les univers de Stephen King et H. P. Lovecraft !

Le Village des damnés

(Village of the Damned)

John Carpenter, 1995

J'ai moyennement accroché, je serai curieuse de voir la version des années 60.

La Métamorphose des cloportes

Pierre Granier-Deferre, 1965

Sans grand intérêt, si ce n'est les dialogues d'Audiard.

Les Aventures d'un homme invisible

(Memoirs of an Invisible Man)

John Carpenter, 1992

Le Faucon maltais

(The Maltese Falcon)

John Huston, 1941

Enfin vu, et absolument pas déçue <3 Chouette surprise de retrouver Peter Lorre au passage !

Donnie Darko

Richard Kelly, 2001

Pas compris au premier visionnage (trop jeune), je l'ai adoré cette deuxième fois. Et le Q&A avec Richard Kelly à la fin était parfait. Très belle fin pour les séances Panic X Chroma, en attendant la colo pour l'apothéose !

Invasion Los Angeles

(They Live)

John Carpenter, 1988

Captain Marvel

Ryan Fleck, Anna Boden, 2019

Je sature complètement des films de super-héros, mais c'est franchement cool de voir enfin une super-héroïne ! Et puis Brie Larson <3

Douleur et Gloire

(Dolor y gloria)

Pedro Almodovar, 2019

J'ai détesté La Mala Educación, et j'étais persuadée de ne pas aimer le cinéma d'Almodovar. Et puis j'ai vu Dolor y gloria, et j'ai été touchée comme rarement. Ce film est magnifique, superbement interprété, et m'a complètement retournée.

John Wick 2

(John Wick: Chapter 2)

Chad Stahelski, 2017

J'ai largement préféré le 1, mais ça reste tout à fait sympa à regarder. Je suis curieuse de voir le dernier opus du coup !

John Wick

David Leitch, Chad Stahelski, 2014

Toute la mise en place, la construction du perso, fonctionne super bien. Ça joue à fond sur les clichés du genre, mais ça les utilise bien. Tout est efficace. Et le casting est au poil !

Prince des ténèbres

(Prince of Darkness)

John Carpenter, 1987

Je crois que j'avais été trop hypée par la vidéo du Fossoyeur de Films, du coup j'ai été un peu déçue. Je retenterai, je pense, surtout que la BO est parfaite.

Détective Dee 2 : La Légende du Dragon des mers

(Di Renjié: Shen du long wang, 狄仁杰之神都龙王)

Tsui Hark, 2013

Détective Dee : Le Mystère de la flamme fantôme

(Dí Rénjié zhī tōng tiān dìguó, 狄仁杰之通天帝国)

Tsui Hark, 2010

Furyo

(Merry Christmas, Mr Lawrence)

Nagisa Ôshima, 1983

Ce film me fascine et me touche toujours autant. Les acteurs sont fabuleux, la musique est parfaite.

Papillon

Franklin J. Schaffner, 1973

Dustin Hoffman et Steve McQueen sont excellents, mais bordel que c'est long.

My girl

Howard Zieff, 1991

Chialade absolue pour ce mélo loin d'être con. La culpabilité de Vada, son rapport compliqué à la mort et surtout sa façon de faire le deuil sont joliment abordés. Et puis, c'est bien foutu, c'est joli & la BO est parfaite.

Astérix : Le Secret de la potion magique

Alexandre Astier, Louis Clichy, 2018

Assez inégal, mais plutôt sympa

Assaut

(Assault on Precinct 13)

John Carpenter, 1976

Cette claque, bordel. Et la musique !

Fantastic Beasts and Where to Find Them

(Les Animaux fantastiques)

David Yates, 2016

Fantastic Beasts: The Crimes of Grindelwald

(Les Animaux fantastiques : Les Crimes de Grindelwald)

David Yates, 2018

Autant le premier passe, en grande partie grâce aux bestioles qui sont plutôt sympa, autant je me suis fait chier comme un rat mort devant le deuxième, et je n'aurai clairement pas la foi de voir le dernier.

Network : Main basse sur la télévision

(Network)

Sidney Lumet, 1976

Panic X Chroma : Comme d'hab avec Sidney Lumet, gros coup de cœur. Tout le cast est fabuleux, en particulier Faye Dunaway et William Holden ; il y a de très belles scènes, mais surtout le propos du film est top

Des hommes d'honneur

(A Few Good men)

Rob Reiner, 1992

I'm a sucker for legal dramas :)

Save the last dance

Thomas Carter, 2001

Bodyguard

(The Bodyguard)

Mick Jackson, 1992

Unicorn Store

Brie Larson, 2019

« The most grown-up thing you can do is fail at things you care about »

Les Aventures de Jack Burton dans les griffes du Mandarin

(Big Trouble in Little China)

John Carpenter, 1986

The Perfect date

Chris Nelson, 2019

Sabrina

Billy Wilder, 1954

Starman

John Carpenter, 1984

Pas mon Carpenter préféré ¯\_(ツ)_/¯

Le Seigneur des anneaux : Le Retour du roi

(The Lord of the Rings: The Return of the King)

Peter Jackson, 2003

Le Seigneur des anneaux : Les Deux Tours

(The Lord of the Rings: The Two Towers)

Peter Jackson, 2002

Le Seigneur des anneaux : La Communauté de l'anneau

(The Lord of the Rings: The Fellowship of the Ring)

Peter Jackson, 2001

Pros : c'est mieux rythmé que le bouquin, on n'a pas autant de détails à la con à chaque scène, les décors sont magnifiques Cons : 3h48 bordel. Ah, et 1h20 avant de voir un personnage féminin.

New York 1997

(Escape From New York)

John Carpenter, 1981

Fog

(The Fog)

John Carpenter, 1979

Christine

John Carpenter, 1983

Les chatouilles

Éric Métayer, Andréa Bescond, 2018

The Fits

Anna Rose Holmer, 2015

Très bon premier film, je suis curieuse de voir ce que fera la réal ensuite. Royalty Hightower est impressionnante.

Dark Star

John Carpenter, 1974

Ce premier film est... particulier, mais vu que c'est un projet étudiant qui a été bcp remanié, c'est pas très étonnant. Je mettrais ma main à couper que ça a influencé les créateurs de Red Dwarf.

Roxanne Roxanne

Michael Larnell, 2017

Space Cowboys

Clint Eastwood, 2000

Searching : portée disparue

(Searching)

Aneesh Chaganty, 2018

Le Cercle littéraire de Guernesey

(The Guernsey Literary and Potato Peel Pie Society)

Mike Newell, 2018

Très sympa, même si un poil moins "feelgood sans aucun élément triste" que ce qu'il m'aurait fallu juste après Room !

Room

Lenny Abrahamson, 2015

Brie Larson est fabuleuse

Les Valeurs de la famille Addams

(Addams Family Values)

Barry Sonnenfeld, 1993

La Famille Addams

(The Addams Family)

Barry Sonnenfeld, 1991

The Spacewalker

(Время Первых, Vremia Pervykh, Le Temps des premiers)

Dmitri Kisseliov, 2017

Film sur Alexeï Leonov, le premier homme à faire une sortie dans l'espace. Sympa, quelques longueurs, mais c'est cool de voir enfin un peu la conquête spatiale côté URSS.

Le Professionnel

Georges Lautner, 1981

Je. J'étais pas prête pour cette fin.

Men in Black

Barry Sonnenfeld, 1997

Ça doit être vachement mieux quand on le découvre au collège... ¯\_(ツ)_/¯

La Route

(The Road)

John Hillcoat, 2009

Sur le papier, ça avait tout pour me plaire... mais je ne suis absolument pas rentrée dedans ¯\_(ツ)_/¯

The Walk : Rêver plus haut

(The Walk)

Robert Zemeckis, 2015

Highlander

Russell Mulcahy, 1986

Piège en haute mer

(Under Siege)

Andrew Davis, 1992

Piège de cristal

(Die Hard)

John McTiernan, 1988

Une journée en enfer

(Die Hard with a vengeance)

John McTiernan, 1995

58 minutes pour vivre

(Die Hard 2)

Rennu Harlin, 1990

Isn't it romantic

Todd Strauss-Schulson, 2019

Comme un oiseau sur la branche

(Bird on a wire)

John Badham, 1990

Alien vs. Predator

Paul W. S. Anderson, 2004

L'Arme fatale 4

(Lethal Weapon 4)

Richard Donner, 1998

L'Arme fatale 3

(Lethal Weapon 3)

Richard Donner, 1992

Le seigneur des anneaux

(The Lord of the Rings)

Ralph Bakshi, 1978

L'Arme fatale 2

(Lethal Weapon 2)

Richard Donner, 1989

Private life

Tamara Jenkins, 2018

Malcolm X

Spike Lee, 1992

L'Arme fatale

(Lethal Weapon)

Richard Donner, 1987

First Man : le premier homme sur la Lune

(First Man)

Damien Chazelle, 2018

Crazy, Stupid, Love

Glenn Ficarra, John Requa, 2011

Black Panther

Ryan Coogler, 2018

Gone Girl

David Fincher, 2014

Techniquement, c'est brillant. Normal, c'est Fincher. Ceci dit, je HAIS ce film. Je le déteste viscéralement. Cette histoire de victime d'un mari violent qui se révèle être une salope sociopathe qui a piégé un par un tous les hommes de sa vie, détruisant leurs vies fausse accusation par fausse accusation, c'est totalement irresponsable. Et le revoir après #MeToo n'arrange rien.

Millénium : Les hommes qui n'aimaient pas les femmes

(The Girl with the Dragon Tattoo)

David Fincher, 2011

La mise en scène <3

The Social Network

David Fincher, 2010

Panic Room

David Fincher, 2002

L'Étrange Histoire de Benjamin Button

(The Curious Case of Benjamin Button)

David Fincher, 2008

Zodiac

David Fincher, 2007

The Game

David Fincher, 1997

Bizarrement, je l'ai beaucoup plus apprécié au 2ème visionnage que quand je l'ai découvert il y a quelques mois. Toujours pas mon Fincher préféré, mais il est sympa.

Fight Club

David Fincher, 1999

Comme beaucoup de monde, il a bercé mon adolescence. Ensuite j'ai découvert ses fanboys, qui se croient edgy parce qu'ils citent Tyler Durden au 1er degré... et j'ai fui. Loin. Ce soir, j'ai re-découvert le film, et putain c'est bien foutu quand même.

Seven

(Se7en)

David Fincher, 1995

Je suis toujours incapable de regarder certaines scènes, le film n'a pas pris une ride. J'avais oublié à quel point la BO est parfaite.

Alien 3

(Alien³)

David Fincher, 1992

The Hate U Give : La Haine qu'on donne

(The Hate U give)

George Tillman Jr, 2018

Bohemian Rhapsody

Bryan Singer, 2018

Sans surprise, je suis très vénère. Biopic de merde. Rami Malek est excellent, mais ça ne change rien à cette réécriture honteuse.

Nid de Guêpes

Florent-Emilio Siri, 2002

Très bonne surprise, très bon film d'action, le montage est dingue. Super séance, en présence du réal et de Benoît Magimel, avec une discussion très chouette à la fin ! J'ai hâte de voir le commentaire audio.

Staying Alive

Sylvester Stallone, 1983

Chasseuse de géants

(I Kill Giants)

Anders Walter, 2017

Très beau, les actrice sont top mais je crois que j'en attendais trop donc j'ai été un peu déçue. Ceci dit, je recommande.

Première année

Thomas Lilti, 2018

J'ai beaucoup aimé, et ça ressemble pas mal à ce que m'ont raconté mes potes carabins de leur(s) première année de médecine. J'avais déjà beaucoup aimé Hippocrate du même réal, je vais finir par motiver pour Médecin de campagne

The Red pill

Cassie Jaye, 2016

QUELLE MERDE.

A Star is Born

Bradley Cooper, 2018

Empire Records

Allan Moyle, 1995

J'avais bien aimé à 15 ans. Problème : j'ai plus 15 ans. (Ceci dit, je crush toujours autant sur Robin Tunney !)

Creed : L'Héritage de Rocky Balboa

(Creed)

Ryan Coogler, 2016

Enfin vu, et il est à la hauteur de sa réputation. En plus, la BO tabasse.

Crooked House

Gilles Paquet-Brenner, 2017

Une enquête adaptée d'Agatha Christie, plutôt chouette. Jolis costumes et jolies actrices :)

Halloween, la Nuit des masques

(Halloween)

John Carpenter, 1978

Une étoile est née

(A Star is born)

George Cukor, 1954

Mon préféré reste celui de 37, même si celui-ci est très bien (mais un peu long)

Last Action Hero

John McTiernan, 1993

Les Affranchis

(Goodfellas)

Martin Scorsese, 1990

<3

Down by Law

Jim Jarmusch, 1986

Mon premier Jarmusch... et je suis complètement passée à côté. C'est beau, c'est poétique, c'est bien joué... mais je m'emmerde ferme. Je n'arrive pas à entrer dedans.

Come as you are

(The Miseducation of Cameron Post)

Desiree Akhavan, 2018

Retour vers le futur

(Back to the future)

Robert Zemeckis, 1985