Dans mon historique en juin 2018

Ce mois-ci, j’ai eu 30 ans.
Et, au final, ça change pas grand chose, ça a juste été l’excuse parfaite pour faire un gros repas de famille ! Je crois que je suis plus choquée par le fait qu’ « il y a 10 ans » désigne 2008 et non pas les années 90. Oui, vous aussi vous vous sentez vieux maintenant, c’est cadeau !
Bref, pour mes 30 ans, j’ai eu le meilleur cadeau du monde : des vacances ! Je vais pouvoir partir 10 jours à Londres en novembre, et je compte bien en profiter au maximum ! Donc si vous avez des recommandations (ou des choses à éviter ^^) à Londres, je suis preneuse. J’annonce : vu le temps que je passe à chercher des infos sur Londres, il risque d’y avoir pas mal de liens sur le sujet dans les prochains Dans mon historique.

Read More

Dans mon historique fin avril 2018

Pas grand chose à raconter ce mois-ci, j’ai passé la majeure partie de mon temps libre sur ma rétrospective Spielberg (plus de 70h de films, mine de rien !) et l’écriture de ma prochaine Avant-Séance, qui devrait avoir un format différent de l’habitude… En attendant sa sortie, voici mes liens préférés de ces dernières semaines.

Read More

Dans mon historique en avril 2018

Suite à mon début de réflexion du mois dernier sur le manque de diversité de mes sources d’informations (et de mes lieux de pérégrinations internetesques), j’ai décidé d’ajouter une page « Liens » à mon site, histoire de faire revivre un peu cette vieille tradition qui s’est plus ou moins perdue avec l’avènement des réseaux sociaux et surtout avec notre abdication. Nous avons globalement renoncé à chercher du contenu, nous attendons qu’il nous tombe tout cuit dans le bec, prémâché et prédigéré.

Read More

Dans mon historique en mars 2018

J’ai pris une semaine de vacances en mars, et j’en ai profité pour travailler sur ma chaîne YouTube, que j’avais un peu (complètement) délaissée en janvier et février, faute de temps et d’inspiration pour écrire des Avant-Séances.
J’ai écrit et tourné ma première vidéo d’un autre format, un Hors-Sujet (Pourquoi Dirty Dancing est féministe ?), et surtout affronté le montage en face caméra, qui m’impose, en plus d’entendre ma voix en boucle pendant des heures, de voir ma tête en gros plan pendant des heures. Ma tête et mon -très évident- manque d’aise devant une caméra. Je n’imagine même pas ce que vivent les acteurices qui se voient sur grand écran.
J’en ai aussi profité pour lire et me perdre dans les tréfonds d’internet, pour changer un peu 😛

Read More
Loading