​ ​

Très bon article!

J’ai aussitôt partagé. 🙂

Je suis à 100% d’accord, au lieu de faire partir les sou-sous dans les poches de Microsoft pour un OS ultra-fermé qui ne forme pas mais formate nos élèves nous devrions les utiliser pour subventionner et encourager des initiatives comme les hacklabs et autres laboratoires communautaires, ou toute initiative faisant la promotion du logiciel libre.

Et si la honteuse vente liée de Windows avec les PC dans le commerce pouvait cesser, le pouvoir d’achat du français moyen en matière d’informatique y gagnerait!