J’ai environ 2 tonnes de liens à partager avec vous cette semaine, donc j’espère que vous avez un peu de temps devant vous !

C’est en partie du à Sud Web, ses conférences et ses discussions, grâce à qui j’ai ajouté beaucoup d’articles & quelques livres à ma to read list… Pour le moment, je n’en regrette aucun 🙂

La folle histoire du sticker parental advisory

parental_advisory

Je ne sais plus si j’ai déjà parlé de Rockyrama ici, mais au pire, c’est pas grave, je les aime assez pour en parler deux fois 🙂

Rockyrama, c’est un magazine qu’il sent bon la pop culture, le fait main, les débats passionnés entre potes, les séries Z du samedi soir… Bref, Rockyrama, c’est le meilleur fanzine de l’univers <3

Je les ai découverts avec leur fabuleux numéro sur Mad Max Fury Road et depuis je n’en rate pas un. Pour ne rien gâcher, le site propose pas mal de contenu, dont cet article sur l’histoire de la classification « Parental advisory : explicit content ».

WAT

Un des lightning talks les plus drôles que j’ai vu <3

Le burn-out

Un de mes seuls regrets de Sud Web est d’avoir raté l’atelier sur le burn out animé par Marie-Cécile Paccard & Goulven Champenois… Mais, magie d’internet, ils avaient déjà donné une conf’ sur le sujet et la vidéo est disponible sur YouTube 🙂

À compléter avec Being busy is lazy (en), instantané Scopyleft & le livre Reinventing organization (fr/en), que j’ai attaqué ce matin !

Les toilettes n’ont pas toujours été séparées…

Martha Garvey via Flickr CC License by

Martha Garvey via Flickr CC License by

puis est venu le sexisme. Lire aussi sur Buzzfeed la situation américaine.

Le fanzinat des gens du web

fabrication fanzines

Pour rester sur Sud Web, voici le texte du Lightning talk d’Antoine Fauchié, ainsi que la liste des carnets-blogs d’acteurs du web qui va avec.

Fandom is broken

Misery

Une réflexion super intéressante (en anglais) sur les fans, la relation qu’ils entretiennent avec les auteurs & les changements qu’ils provoquent plus ou moins pacifiquement…

Pourquoi certains d’entre nous n’ont pas de vocation

Ce Ted talk m’a été conseillé par Maïtané pendant l’atelier J’aime mon travail mais…, et je ne regrette pas une seconde d’avoir pris le temps de le regarder 🙂

San Francisco, la ville zéro déchet

zero waste

Je vais vraiment finir par lire Zero Waste Home de Bea Johnson, mais en attendant, cet article de l’express est déjà pas mal 🙂

Bonne lecture !